ACTIVITES EN SUISSE

Évènements et actualités en lien avec la situation des droits humains en Colombie
,

"La paix en Colombie, et après?"

En partenariat avec la Ville de Genève, Terre des Hommes organise une table ronde sur la situation à Buenaventura (Valle del Cauca, Colombie), le lundi 16 octobre à 18h30; l’occasion de donner la parole en public aux personnes venues de Colombie, et de sensibiliser une audience plus large aux réalités quotidiennes de cette région.

Cette soirée sera introduite par une allocution du Maire de Genève, Rémy Pagani, et de Jean-Pierre Gontard, négociateur suisse très impliqué dans le processus qui a mené au premier accord de paix en Colombie en 2016.

L'association Turpial a été mandatée pour organiser et accompagner au mois d'août 2017 une mission d'observation du processus de paix et de la situation des droits humain en Colombie du Maire de Genève, Rémy Pagani. Cette mission, qui s'est extrêmement bien déroulée, a déjà eu un certain écho dans la presse genevoise. Le rapport de la mission est actuellement en cours d'élaboration et sera prochainement disponible pour consultation.

En attendant, un premier compte-rendu de cette mission sera dévoilé le jeudi 28 septembre, dans le cadre de la session d'ouverture du séminaire international "Aménager le territoire pour promouvoir la paix en Colombie" (https://ti.to/territoiresetpaix/seminaire-2017/en) à l'Université de Genève, à laquelle le Maire de Genève a été invité à intervenir, afin de commenter notre mission, aux côtés d'autres conférenciers suisses et colombiens.

Cette session d'ouverture intitulée « Comment construire la paix au cœur des territoires urbains et ruraux en Colombie ? » a lieu le jeudi 28 septembre à 18h à la salle MR070 à Unimail (Genève).

Vers une paix partielle en Colombie

Article de Christophe Koessler parru dans le Courrier du 15 septembre 2017.

Si les organisations de la société civile de ce pays saluent les accords de paix du gouvernement avec les FARC, signés à la fin de l’année dernière, et se réjouissent du cessez-le-feu décidé la semaine dernière avec l’ELN, l’autre rébellion armée, elles soulignent qu’enterrer la hache de guerre avec les guérillas ne sera pas suffisant. Elles réclament une réforme politique et sociale d’ampleur pour en finir avec la violence institutionnelle et criminelle.

Cet article se termine par une interview de Rémy Pagani, Maire de Genève, invité en août dernier par le Sénat colombien à observer l’application du processus de paix en Colombie et qui a effectué une tournée dans le pays, organisée par Turpial. Le magistrat a pu observer la reddition des armes de la guérilla des FARC dans le département du César et a aussi visité nombre de projets soutenus par la Ville de Genève en matière de développement, de droits humains et de promotion de la paix dans tout le pays. S’il souligne les obstacles à la fin du conflit armé, Rémy Pagani se réjouit de la vigueur et de la détermination de la société civile.

PDF icon Colombie_Vers une paix partielle_15.09.2017.pdf

Le fol espoir d’un retour à la terre

Article de Christophe Koessler parru dans le Courrier du 20 mai 2017.

En Colombie, une loi permet aux autorités de restituer les terres aux paysans spoliés. Mais son application tarde à venir. L’association genevoise Turpial soutient le processus. Reportages.

PDF icon Colombie_Espoir retour terre_19.05.2017.pdf

Menaces à l'encontre de Marylen Serna, porte-parole du Congrès des Peuples (Congreso de los Pueblos)

L'Association Turpial dénonce fermement les graves menaces qui pèsent sur la dirigeante sociale Marylen Serna (que Turpial avait eu l'occasion d'inviter lors d'un cycle de conférences en Suisse romande en octobre 2012 - voir ci-dessous) et sur les personnes de sa famille et de son entourage. Nous dénonçons également les très graves actes commis à l'encontre d'une femme proche de Marylen Serna qui a été séquestrée et violée, dans le but d'obtenir des informations sur la dirigeante sociale, de l'intimider et de la dissuader de poursuivre son travail au sein du mouvement social colombien. 

Nous appelons l'opinion publique à prendre position contre les actes de violences psychologique, physique et sexuelle, dirigés contre les femmes engagées dans les mouvements sociaux et qui défendent les droits humains en Colombie.

Plus d'informations: lire le communiqué joint (en espagnol).

PDF icon Comunicado denuncia MARYLEN SERNA_11.4.17.pdf
,

Rencontre et discussion sur la situation des droits humains en Colombie, le jeudi 30 mars à 18h30 à la Maisons des Associations (salle Thomas Sankara).

Recrudescence des violences et assassinats à l'encontre des leaders communautaires et membres d'organisations sociales en Colombie: risques et défis de l'implémentation des accords de paix en Colombie.

Cette rencontre aura lieu en présence de Franklin Castañeda, Président de la Fondation Comité de solidarité avec les prisonniers politiques (CSPP) - partenaire local des projets que Turpial soutient en Colombie - et récemment nommé délégué de la Commission nationale des garanties en matière de sécurité (CNGS), dirigée par le président colombien Juan Manuel Santos, dans le but de démanteler les organisations criminelles issues du paramilitarisme, responsables de crimes contre les organisations sociales et qui mettent en danger la mise en place des accords de paix .

Ce sera l'occasion de parler de la situation des droits humains, en particulier des assassinats massifs de militant.e.s en Colombie (actuellement un tous les trois jours) et de la persécution judiciaire dont ils sont victimes, dans un contexte d'accord de paix avec les guérillas.

18e Festival FILMAR en América Latina

Cette année, Turpial est partenaire du magnifique Festival FILMAR en América Latina qui fête en 2016 sa 18ème édition et qui se tiendra du 18 novembre au 4 décembre 2016 dans divers lieux de Genève et de France voisine.

Chaque année, FILMAR en América Latina présente une riche vitrine du cinéma latino-américain avec une centaine de titres, fictions et documentaires. Un voyage passionné et engagé entre esthétisme et cultures vous est assuré!

Pour sa 18ème édition, FILMAR vous propose d’explorer le genre biographique avec des documentaires sur des récits de vie, des reconstructions fictionnelles et des biopics.

Cinq de ces Portraits/Retratos rendront hommage à la vie et carrière de célèbres écrivains latino-américains : García Márquez, Jodorowsky, Neruda, Coehlo et Piglia. La littérature sera également au cœur d’ART-IMAGES avec des adaptations cinématographiques d’œuvres littéraires.

Dates: du 18 novembre au 4 décembre 2016

Lieux: divers lieux de Genève et France voisine

Prix: de 6.- à 16.-

Pour plus d’informations : www.filmar.ch

La Fondation Comité de solidarité avec les prisonniers politiques (CSPP) a réalisé, grâce au soutien de Turpial, une vidéo d'information sur le cas de la communauté de l'Hacienda Bellacruz, une des communauté soutenues par Turpial dans le cadre du projet de "Restitution des terres".

Cette communauté a obtenu la restitution de 1200 hectares de terres après un jugement de la Cour constitutionnelle colombienne (voir ci-dessous).

La malédiction au pied de la Cordillère

Article de Christophe Koessler parru dans le Courrier du 23 mai 2016.

L'impact du pétrole dans le département du Meta inquiète désormais les communautés locales. Les nouveaux forages rencontrent une résistance farouche. Reportage.

PDF icon Colombie pétrole_23.05.16.pdf

Restitution de 1200 hectares de terres à une communauté paysanne!

La communauté de l’Hacienda Bellacruz, une des cinq communautés bénéficiaires du projet de « Restitution des terres » de l'association Turpial, obtient la restitution de 1200 hectares de terres!

La semaine dernière, la Cour constitutionnelle colombienne a émis un jugement qui ordonne à la nouvelle Agence Nationale des Terres de restituer ces terres à cette communauté de petits paysans. Il s'agit d'un jugement historique qui donne raison aux familles paysannes qui se battent courageusement depuis des années contre l'entreprise La Gloria, à la tête de laquelle se trouve l’entrepreneur millionnaire German Efromovich (notamment propriétaire de la compagnie aérienne Avianca). Cette victoire est le fruit du travail et de l'action juridique du CSPP (Comité de solidarité avec les prisonniers politiques), l'ONG colombienne partenaire de Turpial. La communauté de l'Hacienda Bellacruz fait partie des cinq communautés bénéficiaires du projet "Restitution des terres pour les victimes de déplacement forcé en Colombie", soutenu financièrement par le Canton de Genève et la Ville de Meyrin.

Pour en savoir plus sur le cas de Bellacruz, voir l'article suivant (en espagnol).

Vous pouvez également lire le communiqué de Turpial ci-dessous:

 

PDF icon Communiqué Bellacruz restitution terres mai 2016.pdf

Páginas

Share On

Association Turpial Case postale 3215 1211 Genève 3
association.turpial@gmail.com